L’Office au service du développement de l’économie agricole ultramarine

L'ODEADOM, créé historiquement en 1984, est chargé d'œuvrer depuis le 1er avril 2009 au développement durable de l'économie agricole des cinq départements d'outre-mer : Guadeloupe, Guyane, Martinique, Mayotte et La Réunion, et de trois collectivités d'outre-mer : Saint-Barthélemy, la partie française de Saint-Martin et Saint-Pierre-et-Miquelon. En savoir plus


Voir toutes les actualités

2 mars 2016 | L’ODEADOM au SIA 2016

1er mars 2016 – Colloque « Comment mieux valoriser les produits agricoles transformés ultra-marins ? » : Le 1er mars dernier s’est tenu à Paris, durant le Salon International de l’Agriculture, un colloque organisé par l’ODEADOM sur le thème «  Comment mieux valoriser les produits agricoles transformés ultra-marins ? ». Ouvert par Madame PAU-LANGEVIN, Ministre des outre-mer, ce colloque à rassemblé près de 150 participants issus de tous les maillons de la chaîne alimentaire. Les échanges, riches et denses, se sont ensuite poursuivis autour de la dégustation de produits issus des départements d’outre mer.
Retrouvez les principaux moments de ce colloque en consultant, ou visionnant, les documents ad hoc :
Le programme / Les statistiques sur les industries agroalimentaires dans les DOM / Les instruments publics mis en place par la BPI / La revue de presse

Du 27 février au 4 mars 2016 – Salon International de l'Agriculure : Comme chaque année, l'ODEADOM sera présent au Salon International de l'Agriculture, au coeur de l'espace outre-mer. Télécharger le communiqué de presse / Télécharger le dossier de presse

24 février 2016 – le Programme d’investissements d’avenir (PIA) Ce programme été mis en place en 2010 pour permettre à la France d’accroitre sa compétitivité en soutenant l’investissement et l’innovation des entreprises, et en accélérant l’adaptation des secteurs d’activité aux mutations économiques et à la concurrence internationale. Il s’inscrit dans la transition énergétique et écologique voulue pour la France et est piloté par le Commissariat général à l’Investissement (CGI). FranceAgriMer est chargé de la mise en oeuvre du volet agricole du PIA. Télécharger l'appel à projet "Innovation et compétitivité des filières agricoles et agroalimentaires"

17 et 18 novembre 2015 – Conseil d'administration de l'ODEADOM : Le Conseil d'administration a adopté les projets filières, aboutissement de la réflexion stratégique sur l'avenir des filières agricoles et agro-alimentaires des Outre-mer lancée lors du Conseil Supérieur d'Orientation de l'économie agricole et agroalimentaire de septembre 2013. Télécharger le communiqué de presse du ministère chargé de l'Agriculture

23 juin 2015 – Nomination du Directeur de l'ODEADOM : Monsieur Hervé DEPERROIS est nommé directeur de l'ODEADOM. Télécharger le décret du 25 juin 2015

20 mars 2014 – Etude agriculture biologique dans les DOM : A la demande du ministère en charge de l'agriculture, l'ODEADOM a initié en décembre 2012 une étude sur le développement de l'agriculture biologique dans les départements d'outre-mer. Le consultant AND International a été retenu suite à un marché public pour conduire ces travaux. A la suite d'importantes enquêtes de terrain dans les DOM, en métropole, au Brésil et en République Dominicaine, cette étude permet d'établir un état des lieux de l'agriculture biologique dans les DOM, et d'ouvrir des perspectives en vue de son développement. Les rapports détaillés sont consultables sur la page "Ressources" / "Etudes et missions". Télécharger le résumé court de cette étude

1er août 2013 – Inscription à la pharmacopée française : 46 plantes de Guadeloupe, de Martinique et de La Réunion font partie de la Pharmacopée française. La liste a été publiée par l'Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé.

Dans le cadre de la valorisation de la biodiversité ultramarine, l'ODEADOM a accompagné et  contribué, sur fonds CIOM, au financement des travaux nécessaires à l'incription à la Pharmacopée française de plantes d’outre-mer utilisées quotidiennement dans chacun des départements pour des soins.

Cette inscription permet dorénavant, pour les 46 plantes concernées, un usage médicinal sécurisé ainsi que les autres usages non pharmaceutiques courants des mêmes espèces, alimentaires ou cosmétiques. Télécharger la liste des 46 plantes concernées


Ressources

Publications et liens utiles

L'ensemble de notre documentation et les liens utiles sont disponibles dans notre section Ressources