Plantes à parfum, aromatiques et médicinales


GERANIUM

 Famille : Géraniacées.

 Origine : Afrique du sud.

 Régions de production : La Réunion.

 Particularité : Plante de laquelle on extrait l’huile essentielle par distillation des parties herbacées fraîches.

Le produit

Le géranium est une plante herbacée qui ressemble beaucoup à son cousin, le géranium de nos balcons, mais ses tiges sont droites et ses feuilles duveteuses. Les huiles essentielles sont élaborées dans ces poils.

Sa culture

La plantation se fait à partir de boutures et les pieds de géranium peuvent vivre 8 à 10 ans.
La récolte de la tige avec ses feuilles a lieu tous les deux mois, les huiles étant rapidement élaborées dans les jeunes pousses. Quand les conditions climatiques sont bonnes, on peut faire jusqu’à six récoltes par an !

Sa transformation

Les géraniums sont traités dans des alambics, disposés à proximité des parcelles car le feuillage ne doit pas subir de tassement lors du transport. Cette culture est souvent jumelée à des plantations d’acacias qui apportent naturellement une bonne nitrification au sol et qui fournissent le bois nécessaire à l’alimentation des chaudières de l’alambic.
La vapeur d’eau obtenue dans l’alambic entraîne l’essence contenue dans les feuilles sous forme volatile.
Après refroidissement, les deux vapeurs se condensent : la vapeur d’eau redevient liquide et la vapeur de géranium devient de l’huile essentielle de couleur verte ou brune. La séparation des liquides se fait dans un vase florentin par différence de densité.

Ses utilisations

L’huile essentielle de géranium est très prisée en parfumerie, elle constitue une base de parfum pour des produits cosmétiques et sert à la formulation de bases florales ou d’arômes de fruits.
Les applications médicinales sont nombreuses ; diluée dans de l’eau, elle permet de lutter contre certaines infections.

Astuces :

Le soir, mettez quelques gouttes d’huile essentielle de géranium dans votre bain ; il sera alors très parfumé et vous vous apercevrez le lendemain matin que votre sommeil a été profond…

 

 

GINGEMBRE

Famille : Zingibéracées.

Origine : Inde ou Malaisie.

Régions de production : Guadeloupe, Guyane, Martinique et La Réunion.

Particularité : Rhizome à l’arôme fortement épicé et à la saveur piquante, pouvant être utilisée aussi bien en préparation salée que sucrée.

Le produit

Le gingembre est une plante herbacée vivace qui fournit dans sa partie souterraine des rhizomes horizontaux très aromatiques. Ils ont une forme tordue particulière et sont recouverts d’une fine écorce beige ou grisâtre ; leur chair est jaune.

Sa culture

C’est une plante peu exigeante en ce qui concerne la qualité du sol mais qui recherche les zones ombragées et humides. Sa multiplication se fait par fragments de rhizome.

Sa conservation

Le gingembre est récolté et commercialisé frais quand il est ferme et dense. Il se conserve bien au sec sans précaution particulière. Un rhizome mou est signe d’une pulpe plus fibreuse et déshydratée.

Ses qualités

L’apport énergétique du gingembre est négligeable, provenant essentiellement de l’amidon. Il contient un peu de vitamines C et B et surtout une grande diversité d’éléments de protection.
Le gingembre est un condiment aux multiples vertus physiologiques et thérapeutiques. Il stimule les fonctions salivaires et digestives et est très utilisé dans les régimes à teneur en sel réduite. Mais ce sont surtout ses vertus supposées aphrodisiaques qui lui ont assuré un grand succès !

Ses utilisations

On consomme le gingembre frais, râpé ou taillé en petits dés, séché et réduit ou encore confit. On le trouve aussi sous forme de sirop cristallisé.
On l’utilise souvent en petites quantités et sa saveur relève tous les plats exotiques. Il entre dans la préparation du curry, la fabrication de pains d’épices et de diverses boissons.
Il se marie parfaitement bien aux viandes, aux poissons et aux salades de fruits, notamment de pommes et de bananes.

L’émincé de poulet au gingembre :

Cuire des blancs de poulet 15 mn dans de l’eau bouillante puis les couper en lamelles quand ils sont refroidis. Faire blondir un oignon dans l’huile, ajouter un coulis de tomates et 150 g de gingembre frais râpé et faire cuire 2-3 mn. Ajouter le poulet et faire cuire encore 2 mn.Servir chaud en parsemant le plat de ciboulette.

 

PIMENT

 Famille : Solanacées.

 Origine : Amérique du sud.

 Régions de production : Guadeloupe, Guyane, Martinique et La Réunion.

 Particularité : Petit fruit de forme, de taille et de couleurs très variables, à peau dure et à saveur brûlante.

Le produit

Sous le terme générique de piment sont regroupées différentes variétés. Dans les DOM, il y a trois types de piments :

  • deux piments en forme de cônes : l’un de très petite taille, surnommé “piment z’oizeau”, utilisé pour la préparation de pâtes ou de rougails, l’autre plus grand, moins fort mais très parfumé et appelé “gros piment”;
  • un piment antillais, en forme de lampions, de couleurs variées et d’une saveur très épicée.

Sa culture

Le piment pousse sur un petit arbuste frêle, au feuillage léger et aux branches fines, qui demande un climat chaud et humide et une bonne luminosité.
Sa plantation se fait par semis des graines prélevées sur des piments très mûrs ; les plants sont ensuite repiqués en plein champ.

Sa conservation

Il est préférable de récolter les piments avant maturité, ce qui évite les problèmes de pourriture ou de maladies diverses. Le piment peut se conserver une bonne dizaine de jours en milieu frais, assez longtemps au congélateur et très longtemps dans de l’huile.

Ses qualités

Le piment est riche en vitamines C et A ; il contient aussi du magnésium, du potassium et du phosphore.
Le piment a une saveur piquante due à la présence de capsaïcine, substance très présente au voisinage des graines. Il excite l’appétit et agit sur la stimulation gastrique. C’est un bon antiseptique intestinal mais, à dose élevée, le piment est irritant pour l’estomac.

Ses utilisations

On emploie les piments frais, hachés menus, dans les sauces ou ajoutés entiers lors de la cuisson de certains plats. Ils rehaussent la saveur des aliments et sont indissociables de la cuisine créole. Ils sont utilisés également sous forme de purée ou séchés.
Pour que chacun le dose à son goût, les piments sont généralement présentés crus, de sorte qu’on en coupe un morceau et on en tapote légèrement son assiettée du bout de sa fourchette !

Pour bien conserver les piments :

Ne pas les mettre dans un sachet plastique dans le réfrigérateur, ils moisissent très rapidement. Ouvrir les piments, éliminer les graines et les couper en rondelles fines. Les conserver dans de l’huile ou du vinaigre avec des oignons et des échalotes coupés en petits morceaux. Faire cette préparation avec des gants pour éviter de se brûler les mains ou les yeux.

 

VANILLE

 Famille : Orchidacées.

 Origine : Mexique.

 Régions de production : Guadeloupe, Martinique, La Réunion et Mayotte.

 Particularité : Plante aromatique grimpante. Produit biologique à Mayotte.

Le produit

Sa culture
  • la vanille pousse sous un climat chaud et humide ;
  • la propagation du vanillier se fait par bouturage ;
  • la fécondation des fleurs est faite manuellement, fleur par fleur, selon un procédé mis au point à la Réunion en 1841.
De la gousse de vanille verte à la vanille noire
  • le fruit est récolté vert, inodore et sans goût, 7 à 9 mois après la fécondation ;
  • au cours d’une fermentation et d’une préparation de près d’une année, le fruit se transforme en une gousse noire très parfumée ; la molécule qui identifie son arôme s’appelle la vanilline.

Sa présentation

La vanille est vendue sous forme de :

  • gousse noire ;
  • poudre de vanille ;
  • extrait ou essence de vanille ;
  • sucre vanillé.

La vanille naturelle est de plus en plus concurrencée par la vanilline de synthèse.

Sa qualités

La vanille possède un arôme développé, utilisé depuis très longtemps et qui correspond toujours au goût moderne.

Ses utilisations

La vanille est la substance aromatique la plus répandue au monde.
L’industrie alimentaire y a très largement recours : glaces, produits laitiers, confiserie, pâtisserie, boissons… Gibiers, poissons et viandes peuvent aussi être agréablement aromatisées.
Elle est également utilisée en parfumerie de luxe.

Pour des recettes à base de lait :

Fendez la gousse dans le sens de la longueur : elle répandra tout son arôme ; mais veillez à ne pas la faire bouillir.

 

 

VETIVER

Famille : Graminées.

Origine : Ceylan et Inde.

Régions de production : La Réunion.

Particularité : Plante de laquelle on extrait l’huile essentielle par distillation des racines.

Le produit

Le vétiver est une plante vivace dont les feuilles étroites et dures forment des touffes compactes pouvant atteindre deux mètres de haut. Son système radiculaire est important et peut s’enfoncer jusqu’à deux mètres de profondeur. Ce sont dans les racines que se développent des cellules odoriférantes qui contiennent les huiles essentielles.

Sa culture

Le vétiver se satisfait de n’importe quel sol mais son développement est facilité dans des sols profonds, meubles et bien drainés. La récolte se fait par arrachage des racines, après avoir coupé les feuilles, ce qui représente un travail pénible. La souche restante est divisée en éclats qui sont replantés ; le vétiver se succède ainsi à lui-même.

Sa transformation

Les racines coupées sont alors transportées à la distillerie pour en extraire les huiles essentielles. On les rassemble dans un alambic dans lequel on introduit de la vapeur d’eau.
Celle-ci réchauffe toute la masse végétale, vaporisant l’essence et l’eau que cette masse contient.
Après refroidissement, les deux vapeurs se condensent : la vapeur d’eau redevient liquide et la vapeur de vétiver devient de l’huile essentielle de couleur ambrée. La séparation des liquides se fait dans un vase florentin par différence de densité.

Ses utilisations

L’huile essentielle de vétiver dégage une odeur boisée très tenace. Elle se conserve assez longtemps et se bonifie en vieillissant. Elle renferme une centaine de composants de bonne qualité, très utilisés en parfumerie et cosmétique.
Cette huile donne des notes fortes, agréables et durables, et sert de base à de nombreux parfums.
Le chaume était traditionnellement utilisé pour couvrir les toitures des paillotes ; il sert encore pour réaliser des vanneries ou des tapis.

Astuces :

N’hésitez pas à répandre un peu de vétiver autour de vous ; l’un de ses composants rappelle l’odeur de la citronnelle et permet d’éloigner les moustiques ! C’est parfois bien utile… Mettez quelques racines de vétiver dans votre armoire pour protéger votre linge des mites !

 

YLANG -YLANG

 Famille : Annonacées.

 Origine : Asie.

 Régions de production : Mayotte.

 Particularité : Plante de laquelle on extrait l’huile essentielle par distillation des fleurs.

Le produit

L’ylang-ylang est un arbre à écorce grise qui peut atteindre entre 15 et 20 mètres de haut. Ses fleurs sont de grandes étoiles de six pétales d’une couleur très surprenante, jaune vert et au parfum caractéristique envoûtant.

Sa culture

Dans les plantations, les arbres sont délibérément gardés à la taille d’un homme pour faciliter la cueillette. Pour cela, ils subissent des tailles drastiques qui leur donnent des formes torturées.
La cueillette des fleurs doit se faire très tôt le matin avant que la chaleur ne soit trop importante et ne provoque l’évaporation des fractions odorantes.

Sa transformation

La production d’huiles essentielles est réalisée immédiatement après la cueillette au moyen d’un alambic.
La vapeur d’eau contenue dans l’alambic entraîne l’essence contenue dans les fleurs sous forme volatile.
Après refroidissement, les deux vapeurs se condensent : la vapeur d’eau redevient liquide et la vapeur d’ylang-ylang devient de l’huile essentielle. La séparation des liquides se fait dans un vase florentin par différence de densité.

Ses utilisations

L’huile essentielle d’ylang-ylang est très utilisée en parfumerie ; c’est une base qui entre dans la composition des grands parfums.
Cette huile peut être associée à d’autres essences et elle leur sert également de fixateur.

Astuces :

Quelques gouttes d’huile essentielle d’ylang-ylang dans votre bain et vous dormirez d’un sommeil profond et réparateur.