Horticulture


ALPINIA

Famille : Zingibéracées.

Origine : Asie du sud-est.

Régions de production : Guadeloupe, Guyane, Martinique et La Réunion.

Particularité : Très belle fleur aux coloris vifs, rouge ou rose.

Le produit

L’alpinia se présente sous une forme buissonnante très dense ; de nombreuses tiges partent depuis la souche. La fleur est constituée de nombreuses bractées, situées autour d’un axe, qui sont d’aspect charnu et de couleurs brillantes. Cette inflorescence se développe à l’extrémité d’une tige longue et rigide. Ses feuilles sont ovales de couleur vert foncé et longues d’environ 30 cm.
La variété rouge vif est la plus commercialisée ; il existe également des variétés roses et orangées.

Sa culture

L’alpinia est une plante de plein champ qui se développe en milieu humide mais non stagnant.
Sa multiplication est faite à partir d’éclats de touffes ou de jeunes pousses végétales apparaissant à la base des inflorescences.

Sa récolte

L’alpinia est récolté quand l’inflorescence est ferme et ouverte au tiers supérieur.
Une fois coupés, il faut prendre garde à ne pas stocker les alpinias horizontalement car l’inflorescence a tendance à se courber très rapidement, en donnant aux fleurs des déformations disgracieuses.

Ses caractéristiques

Dans les régions de production, l’alpinia tient environ trois semaines en vase ; en Europe, bien que les feuilles se roulent au bout de trois jours, les fleurs se gardent encore 15 jours.
Les alpinias sont souvent présentés en composition. On coupe les tiges assez court et on les dissimule dans des feuillages, afin de faire apparaître les fleurs somptueuses.

Astuces :

N’hésitez pas à immerger les fleurs que vous venez d’acheter dans la baignoire pendant quelques minutes ; elles se réhydratent avant présentation et cela prolonge leur durée de tenue en vase.

 

 

ANTHURIUM

Famille : Aracées

Origine : Amérique du sud.

Régions de production : Guadeloupe, Guyane, Martinique et La Réunion.

Particularité : Très belle fleur en forme de coeur et aux coloris intenses, qui offre une excellente tenue en vase.

Le produit

La fleur de l’anthurium est composée de deux parties :
l’une, horizontale, en forme de coeur, d’aspect charnu et ciré rose qui est appelée la spathe ,
l’autre, constituée d’un agglomérat de fleurs minuscules et jointives en forme de doigt vertical et qui se dresse au milieu de la spathe.
De très nombreux hybrides ont été obtenus à partir de l’anthurium rose originel, donnant une palette extraordinaire de fleurs aux couleurs brillantes et variées présentant toute la gamme du rouge éclatant au blanc pur.

Sa culture

L’anthurium est une plante d’ombre et de sous-bois qui se plait en milieu humide mais non stagnant. Sa culture doit donc se faire sur billons bien drainés et sous ombrières.
Sa multiplication est réalisée par plantation de tronçons de tiges ou de têtes avec une ou deux feuilles.
Les horticulteurs utilisent de plus en plus des vitro-plants dans leur système de culture d’anthuriums hybrides.

Sa récolte

L’anthurium doit être récolté quand la tige est rigide et la spathe complètement ouverte et bien formée.

Ses caractéristiques

Dans les régions de production, la fleur tient environ trois semaines en vase ; en Europe, elle se garde au moins deux semaines.
L’anthurium rose est le symbole des Antilles, on le trouve en bouquets simples de 10 ou 12 fleurs avec quelques feuillages mais il permet aussi de faire de très belles compositions avec des feuillages sombres.

Astuces :

Pour conserver les fleurs plus longtemps, mettre quelques gouttes d’eau de javel dans l’eau du vase et pulvériser tous les jours les fleurs afin d’éviter leur dessèchement.

 

 

FEUILLAGES TROPICAUX

 Régions de production : Guadeloupe, Guyane, Martinique et La Réunion.

 Particularité : Feuillages utilisés pour leur caractère esthétique, leur diversité de présentation et leur bonne tenue en vase.

Le produit

Les feuillages sont extrêmement variés dans leur forme, leur couleur et surtout leur taille. Les feuilles, les couronnes de feuilles ou les tiges feuillues récoltées sont, en général, rigides et colorées.

Les différents feuillages

  • Alocasia : plante au feuillage très spectaculaire par la taille de ses feuilles qui peuvent mesurer chacune 60 à 70 cm de diamètre. Elles sont en général d’un beau vert foncé brillant et parfois panachées de blanc, ce qui leur donne un aspect marbré.
  • Cordyline : plante au port dressé et au feuillage rouge bordeaux. Ses feuilles sont très prisées pour leur couleur brillante et vive.
  • Draceana : plante présentant une tige ligneuse, assez droite, sur laquelle les feuilles sont accrochées sur toute la longueur, lui donnant un aspect de plumeau. Ses feuilles sont longues, étroites et pointues ; les plus utilisées sont vertes, bordées d’une très légère frange rouge. Il existe des variétés à feuilles plus larges et légèrement gaufrées sur les bords, panachées vert et jaune.
  • Palmiers divers : les feuilles de palmiers les plus utilisées sont celles qui présentent des palmes très découpées, souples et aériennes, ce qui permet de donner de l’ampleur et du mouvement aux bouquets.
  • Pandanus : plante au port spectaculaire à l’état adulte car elle se surélève au fur et à mesure que se développent ses racines qui deviennent aériennes. Ses feuilles sont rigides, étroites et longues de 80 cm. L’espèce la plus commune a des feuilles hérissées d’épines mais celle recherchée en décoration n’a pas d’épines et ses feuilles sont panachées de très belles bandes jaunes.
  • Philodendron : plante grimpante qui nécessite un support pour bien se développer ; dans les forêts, elle grimpe jusqu’à la cime des arbres qu’elle a colonisés. Ses feuilles sont arrondies, très largement échancrées, d’aspect coriace et brillant. Il existe des variétés aux feuilles entièrement vert foncé mais les plus recherchées en décoration sont celles panachées de jaune.

Astuces :

Ces feuillages sont le fond d’arrangements floraux. Ils doivent mettre en valeur les fleurs ou donner une forme intéressante à la composition.

 

 

HELICONIA

Famille : Héliconiacées.

Origine : Caraïbes et Amérique du sud.

Régions de production : Guadeloupe, Guyane, Martinique et La Réunion.

Particularité : Vaste famille de fleurs aux formes et coloris divers.

Le produit

Les fleurs d’héliconia sont des inflorescences constituées de petites fleurs entourées de bractées chatoyantes, rigides et agencées autour d’une tige dont la taille varie de 30 cm à 2,5 mètres. Ses feuilles se présentent comme de grandes palmes vert foncé, ovales et souples.
Il existe deux grands types d’héliconias :

  • des plantes petites dont les fleurs et les bractées ressemblent à des becs d’oiseaux,
  • des plantes de grande taille dont les fleurs poussent en épi, érigé ou pendant, selon l’espèce. Toute la gamme des couleurs entre le rouge et le jaune est représentée.

Sa culture

L’héliconia est une plante de sous-bois humide qui tolère tous types de conditions pédoclimatiques.
Les souches se multiplient par des rejets latéraux très nombreux, ce qui donne souvent un aspect désordonné aux cultures. Certaines variétés se trouvent à l’état sauvage dans les forêts.

Sa récolte

Les héliconias en épi doivent être récoltés quand leur inflorescence est bien colorée et non tachée. Pour les fleurs plus petites, les inflorescences ne doivent pas être trop ouvertes.

Ses caractéristiques

Dans les régions de production, la fleur tient environ deux semaines en vase ; en Europe, elle se garde au moins une dizaine de jours.
Les héliconias de petite taille s’associent facilement dans des bouquets composés avec d’autres fleurs ou d’autres variétés d’héliconias. Les grandes fleurs sont un peu plus délicates à exploiter en décoration ; elles sont souvent utilisées seules et en petit nombre. Les variétés à fleurs pendantes sont très spectaculaires.

Astuces :

Dans leur état naturel, les fleurs sont gorgées d’eau car les bractées sont disposées de telle sorte que, à leur base, il existe un petit espace toujours rempli d’eau. Après un séjour chez le fleuriste, ces “cuvettes” sont souvent vides, n’hésitez pas à les remplir et à renouveler l’eau régulièrement. Pulvérisez aussi vos fleurs avec un produit gras ; huilées, elles résistent mieux au contact de l’air.

 

ROSE DE PORCELAINE

 Famille : Zingibéracées.

 Origine : Asie du sud-est.

 Régions de production : Guadeloupe, Guyane, Martinique et La Réunion.

 Particularité : Fleur qui doit son nom à sa coloration très délicate d’un rose brillant et dont les pétales donnent l’impression de finesse et de transparence comme de la porcelaine.

Le produit

Les fleurs de la rose de porcelaine sont des inflorescences dans lesquelles les fleurs proprement dites sont très discrètes alors que les bractées qui les entourent sont spectaculaires. La fleur apparaît sur une longue tige rigide de près d’un mètre de long. Les bractées colorées se courbent progressivement vers l’extérieur donnant l’aspect d’une rose et le cœur de la fleur reste compact et ne s’ouvre pas.
Il existe différentes espèces de rose de porcelaine dont les couleurs varient du rose très pale au pourpre très foncé, en passant par l’orange. Les couleurs les plus courantes sont le rose et le rouge.

Sa culture

La rose de porcelaine est une plante d’ombre et de sous-bois qui se plaît en milieu humide mais non stagnant.
Les touffes se propagent par progression souterraine du rhizome qui se développe un peu dans tous les sens, ce qui donne en surface des plantations assez anarchiques et difficiles à maîtriser.

Sa récolte

La récolte est très délicate car ces fleurs, pourtant imposantes, sont très fragiles. Le moindre choc sur les bractées colorées les font noircir ; il faut donc récolter les fleurs à un stade précoce, avant l’ouverture des bractées.

Ses caractéristiques

Dans les régions de production, la fleur tient environ deux semaines en vase ; en Europe, elle ne se garde qu’une semaine.
La rose de porcelaine est assez imposante et il vaut mieux l’utiliser seule car elle a tendance à écraser les autres fleurs dans une composition. Il est possible de réaliser des arrangements remarquables avec un fond de feuillage vert qui apporte de la souplesse à un bouquet ou à une composition florale.

Astuces :

Si le bouton floral est trop fermé, retourner délicatement les pétales pour ouvrir un peu la fleur.

Pour les conserver plus longtemps, pulvériser un peu d’eau tous les jours sur les fleurs.