Tamarin

Famille

Césalpiniacées.

Origine

Afrique tropicale.

Régions de production

Guadeloupe, Martinique et La Réunion.

Particularité

Gousse brune qui ne s'ouvre pas quand elle est mûre.

Le produit

Le tamarin est un fruit ayant la forme d'une gousse de haricot de couleur marron, bosselée, épaisse mais fragile. Elle renferme des graines arrondies, plates et brillantes, entourées d'une mince couche de pulpe brune et molle, parcourue de filaments.

Sa culture

Le tamarinier est un grand arbre au tronc volumineux avec des feuilles qui ont la particularité de se refermer à la nuit tombante.
Il pousse sur un littoral sec et se reproduit par semis ou greffage.

Ses qualités

La pulpe du tamarin est rafraîchissante et a une saveur bien particulière à la fois sucrée et acidulée.
Elle est riche en sucre, en acides organiques ainsi qu'en calcium, en phosphore et en vitamines B et C.
Le tamarin a des propriétés facilitant la digestion.

Ses utilisations

La pulpe fraîche du tamarin est consommée, crue, nature ou saupoudrée de sucre. La tamarinade est une boisson très désaltérante réalisée en faisant macérer des pulpes dans de l'eau pendant 24 heures.
Elle sert aussi à la fabrication de confitures, de sirops et de confiseries.

 

La confiture de tamarin :

  • Décortiquer les fruits et retirer les filaments. Diluer du sucre vanillé dans de l'eau et verser ce mélange sur les pulpes afin de les recouvrir.
  • Laisser macérer toute une nuit au réfrigérateur. Récupérer et garder l'eau de la macération.
  • Extraire ensuite les graines des pulpes puis remuer la préparation en intégrant au fur et à mesure l'eau afin d'obtenir une confiture plus ou moins onctueuse.